Salle omnisports

Plus d’informations


Typologies Equipement Programme Salle omnisports à Gratentour Surface 2 500 m ² Procédure Concours restreint Mission Complète, Mobilier, Signalétique Maître d’ouvrage Ville de Gratentour Collaborateurs Antoine Séguin Équipe de maîtrise d’oeuvre Scalène, Calvo Tran Van (m.), SLH Sud-Ouest Coût 2.8 M€


Un centre sportif s'installe au milieu des champs et des terrains de grand jeux. Plutôt qu'une haute boîte atone, un toit accueille tous les usagers de la plaine. Leur regard plonge vers les terrains abrités en contrebas. Ce dispositf permet d'adoucir l'impact visuel de cet équipement dans le paysage alentour.

Typologies Equipement Programme Salle omnisports à Gratentour Surface 2 500 m ² Procédure Concours restreint Mission Complète, Mobilier, Signalétique Maître d’ouvrage Ville de Gratentour Collaborateurs Antoine Séguin Équipe de maîtrise d’oeuvre Scalène, Calvo Tran Van (m.), SLH Sud-Ouest Coût 2.8 M€

Un centre sportif s'installe au milieu des champs et des terrains de grand jeux. Plutôt qu'une haute boîte atone, un toit accueille tous les usagers de la plaine. Leur regard plonge vers les terrains abrités en contrebas. Ce dispositf permet d'adoucir l'impact visuel de cet équipement dans le paysage alentour.

Flexibilité


Sous une même structure, deux grandes entités: une cuve avec les terrains principaux et un vide réceptacle. Ce vide est un espace neutre rempli d'histoires possibles. La décision radicale de la toiture et de ses grands franchissements dégage ces opportunités. Les usagers pourront reprogrammer le bâtiment au besoin.

Sous une même structure, deux grandes entités: une cuve avec les terrains principaux et un vide réceptacle. Ce vide est un espace neutre rempli d'histoires possibles. La décision radicale de la toiture et de ses grands franchissements dégage ces opportunités. Les usagers pourront reprogrammer le bâtiment au besoin.

Habiter dans le paysage


La forme simple, insécable, concentre l'attention sur les interactions rendues possibles plutôt que sur la complexité technique qu'elle peut receler. Selon cette logique, le terrain principal s'inscrit dans le sol pour que l'ensemble n'impacte pas le paysage. L'épiderme du bâtiment entretient un rapport sensible fait de réciproques avec le paysage.

La forme simple, insécable, concentre l'attention sur les interactions rendues possibles plutôt que sur la complexité technique qu'elle peut receler. Selon cette logique, le terrain principal s'inscrit dans le sol pour que l'ensemble n'impacte pas le paysage. L'épiderme du bâtiment entretient un rapport sensible fait de réciproques avec le paysage.