Logements à la Cartoucherie 2

Plus d’informations


Typologies Associatif, Logement collectif Programme 188 logements et locaux d'activité Surface 12 277 m ² Procédure Concours restreint Maître d’ouvrage Green City Collaborateurs Valentin Robe, Laurence Passerieux Équipe de maîtrise d’oeuvre Scalène (m.), EMI Architekten, Emma Blanc Paysagiste Coût 12.89 M€


Le projet adopte un caractère métropolitain et une densité assumée. Un jardin offre un paysage intérieur ouvert sur le coeur des espaces publics, à l’échelle des bâtiments qui l’entourent.

Typologies Associatif, Logement collectif Programme 188 logements et locaux d'activité Surface 12 277 m ² Procédure Concours restreint Maître d’ouvrage Green City Collaborateurs Valentin Robe, Laurence Passerieux Équipe de maîtrise d’oeuvre Scalène (m.), EMI Architekten, Emma Blanc Paysagiste Coût 12.89 M€

Le projet adopte un caractère métropolitain et une densité assumée. Un jardin offre un paysage intérieur ouvert sur le coeur des espaces publics, à l’échelle des bâtiments qui l’entourent.

Habiter à l'extérieur


Les espaces extérieurs privatifs sont valorisés comme de véritables pièces supplémentaires des logements. Le défi a été de les préserver des vis à vis.

Les espaces extérieurs privatifs sont valorisés comme de véritables pièces supplémentaires des logements. Le défi a été de les préserver des vis à vis.

Jardin partagé


Toulouse est une métropole verte, exemple de densité maîtrisée et de qualité de vie en Europe. Le jardin offre un paysage intérieur ouvert sur les espaces publics, à l’échelle des bâtiments voisins. Ce paysage dissimule l’étendue du parking du Zénith voisin. De l’autre, il crée une limite topographique, paysagère et poreuse sur le coeur traversant du quartier : la promenade jardinée.

Toulouse est une métropole verte, exemple de densité maîtrisée et de qualité de vie en Europe. Le jardin offre un paysage intérieur ouvert sur les espaces publics, à l’échelle des bâtiments voisins. Ce paysage dissimule l’étendue du parking du Zénith voisin. De l’autre, il crée une limite topographique, paysagère et poreuse sur le coeur traversant du quartier : la promenade jardinée.