EHPAD 54 lits

Plus d’informations


Typologies Santé Programme EHPAD 54 lits, dont unité Alzheimer 10 lits Surface 3 000 m ² Procédure Commande directe Mission Etude, Mobilier, Signalétique Maître d’ouvrage Immo Expansion Équipe de maîtrise d’oeuvre Scalène (m.), NJ Archi (m.) Coût 3.8 M€


Cette maison de retraite se glisse dans un parc classé. De grands percements instaurent une relation forte entre chaque résident et le monde au dehors. Ces fenêtres habitées constituent le visage de la forme bâtie. Leur répétition donne à voir la singularité de chaque résident.

Typologies Santé Programme EHPAD 54 lits, dont unité Alzheimer 10 lits Surface 3 000 m ² Procédure Commande directe Mission Etude, Mobilier, Signalétique Maître d’ouvrage Immo Expansion Équipe de maîtrise d’oeuvre Scalène (m.), NJ Archi (m.) Coût 3.8 M€

Cette maison de retraite se glisse dans un parc classé. De grands percements instaurent une relation forte entre chaque résident et le monde au dehors. Ces fenêtres habitées constituent le visage de la forme bâtie. Leur répétition donne à voir la singularité de chaque résident.

Flexibilité


L'espace de la grande fenêtre peut être approprié de multiples manières : bibliothèque, bureau, jardin d'hiver, lieu d'accueil de la famille, seule l'imagination est la limite. Il évolue avec l'humeur et les latitudes d'action des résidents.

L'espace de la grande fenêtre peut être approprié de multiples manières : bibliothèque, bureau, jardin d'hiver, lieu d'accueil de la famille, seule l'imagination est la limite. Il évolue avec l'humeur et les latitudes d'action des résidents.

Habiter dans le paysage


Le bâtiment se faufile entre les arbres existants. Chaque fenêtre définit un rapport au paysage alentour. Avec l'âge des occupants vient la dépendance : la lumière naturelle et le cycle des saisons apportent évasion et repères temporels au long des journées qui s'égrennent.

Le bâtiment se faufile entre les arbres existants. Chaque fenêtre définit un rapport au paysage alentour. Avec l'âge des occupants vient la dépendance : la lumière naturelle et le cycle des saisons apportent évasion et repères temporels au long des journées qui s'égrennent.