Logements à Biganos

Plus d’informations


Typologies Commerce, Logement collectif Programme 108 logements et surface commerciale Surface 8 000 m ² Procédure Concours restreint Mission Complète Maître d’ouvrage Carrère Promotion Collaborateurs Valentin Robe, Guillermo Gil Gonzalez Équipe de maîtrise d’oeuvre Scalène (m.), Boris Bouchet Architecte, Vanessa Leydier paysagiste, mgc-2, 180° Ingénierie, Terrell, G2 Atlantique, CS2N, Trouillot Hermel Paysagistes Coût 12.31 M€


Nous sommes à trente minutes de Bordeaux par le rail, dans un tissu pavillonnaire dont les habitants tirent principalement leurs ressources d’une usine de traitement de la cellulose du pin. Les familles cherchent d’abord les qualités de la maison individuelle et le calme d’un bourg le long du bassin d’Arcachon. À rebours des a priori et des attentes, le projet installe une densité autour d’un jardin collectif. Ce caractère urbain permet d’implanter des services et des commerces le long de l’avenue et de constituer le premier repère d’un centre-ville. Tous les logements bénéficient de deux orientations minimum et de matériaux sourcés : la brique de terre compressée apporte une homogénéité douce au quotidien des Boïens.

Typologies Commerce, Logement collectif Programme 108 logements et surface commerciale Surface 8 000 m ² Procédure Concours restreint Mission Complète Maître d’ouvrage Carrère Promotion Collaborateurs Valentin Robe, Guillermo Gil Gonzalez Équipe de maîtrise d’oeuvre Scalène (m.), Boris Bouchet Architecte, Vanessa Leydier paysagiste, mgc-2, 180° Ingénierie, Terrell, G2 Atlantique, CS2N, Trouillot Hermel Paysagistes Coût 12.31 M€

Nous sommes à trente minutes de Bordeaux par le rail, dans un tissu pavillonnaire dont les habitants tirent principalement leurs ressources d’une usine de traitement de la cellulose du pin. Les familles cherchent d’abord les qualités de la maison individuelle et le calme d’un bourg le long du bassin d’Arcachon. À rebours des a priori et des attentes, le projet installe une densité autour d’un jardin collectif. Ce caractère urbain permet d’implanter des services et des commerces le long de l’avenue et de constituer le premier repère d’un centre-ville. Tous les logements bénéficient de deux orientations minimum et de matériaux sourcés : la brique de terre compressée apporte une homogénéité douce au quotidien des Boïens.

Habiter à l'extérieur


Le caractère traversant des logements permet de mettre en place des espaces extérieurs différenciés de part et d'autre. Chacun peut se les approprier au fil des saisons, choisissant l’ensoleillement et la vue adaptés à son confort.

Le caractère traversant des logements permet de mettre en place des espaces extérieurs différenciés de part et d'autre. Chacun peut se les approprier au fil des saisons, choisissant l’ensoleillement et la vue adaptés à son confort.

Grand sol partagé


Le projet installe des échelles différenciées, en dialogue avec les conditions de proximité qu'il installe. D'équipements et de commerces au service des Boïens sur l'avenue jusqu'au jardin public proche. Il accompagne le désir de modes de transports doux et de tranquillité des familles.

Le projet installe des échelles différenciées, en dialogue avec les conditions de proximité qu'il installe. D'équipements et de commerces au service des Boïens sur l'avenue jusqu'au jardin public proche. Il accompagne le désir de modes de transports doux et de tranquillité des familles.